Les vignobles

De Dijon à Santenay, le vignoble bourguignon constitue un territoire plein de promesses pour les amateurs de vin. Sur 65 km, des terroirs équilibrés et un savoir-faire séculaire ont fondé la renommée mondiale de 32 Grands Crus. Parce que chaque village, chaque parcelle, chaque Climat (inscrits à l’UNESCO) est unique, les grands vins de la Côte viticole n’en finissent pas de se laisser découvrir…

Déjà maîtrisée à la période gallo-romaine, la viticulture bourguignonne a bénéficié des grands défrichements monastiques. Les grandes abbayes bourguignonnes possédaient en effet de vastes clos parmi des Climats aujourd’hui les plus réputés.
Au XIVe siècle, les moines cisterciens donnent toute sa dimension au Clos de Vougeot. Ils perfectionnent les méthodes de culture et de vinification que leur ordre répandra dans toute l’Europe, puis les ducs Valois de Bourgogne feront des vins de leurs clos des outils diplomatiques fort appréciés. Au XVIIIe siècle, ce seront les premières maisons de négoce qui maintiendront la renommée des vins de Bourgogne.
En partie ruiné à la Révolution, le vignoble subit les fléaux de l’oïdium, du mildiou et du phylloxéra à la fin du XIXe siècle. Sa reconstitution repose sur une plantation en rangs et la conservation des meilleures parcelles – ou “climats” – inscrits depuis 2015 au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Afin d’émoustiller vos papilles et de boire sans modération, n’hésitez pas à faire appel à Paris Car & Coach pour faire le tour des vignobles : Les Chablis et Grand Auxerrois, Côtes de Nuits et Hautes Côtes de Nuits, Côtes de Beaune et Hautes Côtes de Beaune, Côte Chalonnaise et Couchois, Macônnais et Châtillonnais.